Les différents types de calvitie.jpg

Les différents types de calvitie

Il existe différents types de calvitie, chacun ayant ses propres symptômes et un degré de sévérité variable. Pour vous aider à déterminer le type de perte de cheveux dont vous souffrez, nous avons rédigé une liste détaillée des types de calvitie les plus courants et les plus rares et nous vous expliquons comment y faire face.

L'alopécie ou la calvitie est un terme général désignant la perte d'une quantité de cheveux supérieure à celle qui repousse, ce qui se traduit par des cheveux clairsemés ou chauves. L'alopécie peut survenir à tout âge. Elle affecte principalement le cuir chevelu, mais peut parfois arrêter la croissance des poils de la barbe, des sourcils, des cils ou d'autres parties du corps.

Types de calvitie courants

Alopécie androgénétique

Qu'est-ce que l'alopécie androgénétique ?

Alopécie androgénétique.jpg

L'alopécie androgénétique (perte de cheveux héréditaire) est l'un des types de perte de cheveux les plus courants. Elle touche la majorité des hommes, mais se manifeste également chez de nombreuses femmes.

 

La perte de cheveux est héritée de la mère. Il est donc plus probable de devenir chauve si le grand-père maternel a été touché par la perte de cheveux que le grand-père paternel. Cependant, le porteur du gène de la perte de cheveux n'a pas de limite de temps précise : des générations peuvent être sautées. De la même manière, chaque génération peut également perdre des cheveux de manière excessive. Par conséquent, l'examen de la famille immédiate n'est pas un facteur clé pour déterminer le risque génétique de perte de cheveux, bien qu'il apporte des informations intéressantes.

 

L'alopécie androgénétique se manifeste chez environ 90 % des hommes de plus de 21 ans. Au début, la ligne des cheveux dans la région des tempes (ligne des cheveux fuyants) recule. Environ 50 % des hommes de plus de 40 ans présentent une alopécie androgénétique à l'arrière de la tête.

Quelles sont les causes de l'alopécie androgénétique ?

L'enzyme 5-alpha-réductase et l'hormone dihydrotestostérone (DHT) sont responsables de ce type de chute de cheveux. L'enzyme convertit la testostérone en DHT. Cela réduit à son tour le nombre de follicules pileux et provoque le durcissement des membranes du cuir chevelu et la libération par les glandes sébacées de davantage de graisse dans le cuir chevelu et les cheveux. Le résultat est une miniaturisation des follicules. Cela signifie qu'ils produisent des cheveux de plus en plus clairsemés et fins jusqu'à ce que les follicules finissent par mourir et que les cheveux qui sont tombés ne puissent plus être remplacés par des cheveux qui repoussent.

 

La recherche a montré que la perte de cheveux n'est pas due à un excès de DHT, mais à une prédisposition génétique qui affecte la DHT et affaiblit ainsi le follicule pileux. Bien que l'alopécie androgénétique soit principalement un problème masculin, elle peut également se produire chez les femmes. Il existe des traitements spécifiques pour les deux sexes pour ce type de perte de cheveux.

 

Si vous souffrez de la perte de cheveux, n'hésitez pas à nous contacter, nous sommes l'une des meilleures cliniques capillaires et nous sommes à votre disposition. Nos spécialistes du cheveu vous examineront gratuitement et sans engagement et vous indiqueront les solutions possibles.

Alopécie diffuse

Alopécie diffuse.jpg

L'alopécie diffuse désigne la perte progressive des cheveux sur l'ensemble de la tête. Au cours de la maladie, les cheveux deviennent faibles et plus fins. Parfois, des taches claires apparaissent sur la tête. La calvitie totale n'est pas à craindre. L'alopécie diffuse touche aussi bien les hommes que les femmes.

 

L'alopécie diffuse peut avoir de nombreuses causes différentes. Elle peut se développer en raison, entre autres, des facteurs suivants :

 

  • Troubles des glandes endocrines, tels que l'hyperthyroïdie ou l'insuffisance thyroïdienne.

 

  • Les médicaments, tels que les anticoagulants, les médicaments chimiothérapeutiques, les psychotropes, les contraceptifs oraux (la pilule), les doses excessives de vitamine A ou de carbonate de lithium.

 

  • Une mauvaise alimentation : une malnutrition avec trop peu de fer et de zinc peut entraîner des cheveux secs, cassants et fins. Les racines des cheveux peuvent se fissurer et se casser facilement à ces endroits. Les cheveux noirs peuvent devenir rougeâtres. Certaines maladies liées aux troubles alimentaires affectent également la santé des cheveux. L'anorexie, par exemple, affaiblit les cheveux et entraîne leur chute.

 

  • L'alopécie diffuse peut être prévenue et traitée. En adoptant une alimentation équilibrée, vous pouvez vous assurer que vos cheveux reçoivent tous les nutriments dont ils ont besoin et qu'ils restent en bonne santé.

 

Vos cheveux tombent-ils ? Vous vous demandez si vous êtes touché par l'alopécie diffuse ? N'hésitez pas et laissez un spécialiste en greffe de cheveux vous examiner. Plus vite vous obtiendrez un diagnostic précis, plus vite vous retrouverez vos cheveux perdus.

Calvitie circonscrite

Qu'est-ce que la calvitie circonscrite (alopecia areata) ?

Calvitie circonscrite.jpg

Calvitie circonscrite, également connue sous le nom d'alopecia areata ou pelade, de petites plaques chauves apparaissent sur une ou plusieurs zones du cuir chevelu ou d'autres parties du corps. L'évolution de la maladie est difficile à prévoir et est très individuelle. Dans certains cas, l'alopécie areata peut entraîner une perte totale des cheveux.

Les poils de cob se trouvent souvent en bordure des zones chauves, généralement circulaires dans les cheveux. Il s'agit de poils en forme de point d'exclamation qui peuvent être facilement arrachés.

L'évolution de l'alopécie areata est difficile à prévoir. Dans certains cas, les cheveux commencent à repousser après quelques semaines. Dans d'autres cas, la maladie progresse et peut même entraîner une perte totale des cheveux, y compris de tous les poils du corps.

Qu'est-ce que la calvitie circonscrite (alopecia areata) ?

La cause de ce type de perte de cheveux n'est pas complètement connue. Le tissu entourant le follicule pileux s'enflamme, mais sans cicatrice. Les chercheurs soupçonnent que l'inflammation est causée par une réaction immunitaire et que le follicule est attaqué par ses propres anticorps.

 

L'alopécie areata peut toucher aussi bien les hommes que les femmes. Chez certaines personnes, la perte de cheveux peut survenir après un événement tel qu'une maladie, une grossesse ou un traumatisme.

Causes de l'alopécie areata

Les facteurs associés au développement de l'alopécie areata sont :

  • Profil génétique (environ un cinquième des personnes atteintes de cette maladie ont des antécédents familiaux d'alopécie)

 

  • Hypersensibilité caractérisée par une tendance familiale

 

  • Réactions immunitaires spécifiques ou maladie auto-immune de certains organes

  • Stress émotionnel

L'alopécie areata débute souvent sur une ou deux petites zones, généralement sur le cuir chevelu. Cependant, elle peut également se trouver dans la barbe, les sourcils, les bras ou les jambes. Les plaques de chauve forment la forme d'une petite pièce de monnaie. Elles sont lisses, circulaires et peuvent prendre la couleur d'une pêche. Il n'est pas rare non plus que des boutons, une sensation de brûlure ou des démangeaisons apparaissent en cas d'alopécie areata.

 

Néanmoins, le pronostic est généralement bon et les cheveux reviennent après un an dans environ 80 % des cas. Toutefois, il est nécessaire de demander l'aide d'experts capillaires qui pourront vous conseiller sur les produits ou les thérapies les plus adaptés. Pour traiter l'alopécie areata, les médecins ont généralement recours aux corticostéroïdes, qui réduisent le gonflement et la douleur, appliqués par injections dans la peau, par voie orale (comprimés) ou sur la peau sous forme de crème ou de lotion. Le minoxidil offre également de bons résultats. Ce médicament stimule la croissance des cheveux et retarde l'alopécie.

Alopécie de traction

Qu'est-ce que l'alopécie de traction ?

Alopécie de traction.jpg

L'alopécie de traction est une perte de cheveux causée par une traction prolongée, c'est-à-dire une action physique sur les cheveux. Cela ne signifie pas qu'un chignon ou une queue de cheval soit mauvais pour vos cheveux en soi. Cependant, si vous attachez vos cheveux de façon serrée tous les jours, les signes de l'alopécie de traction peuvent apparaître après un certain temps :

  • Perte locale de cheveux ou cassure de cheveux dans les zones de forte traction. La perte de cheveux due au chignon ou aux tresses se manifeste davantage au niveau des racines.

 

  • Au début, la perte de cheveux se manifeste sous forme de frisottis. Les cheveux courts dépassent de la tête ou se démarquent de votre coupe de cheveux.

 

  • Le type de stress influence l'apparition de la perte de cheveux. Votre ligne frontale peut s'estomper ou comporter davantage de cheveux courts.

 

Si vous présentez ces signes et que vous vous coiffez régulièrement, vous pourriez être atteint d'alopécie de traction.

Comment se développe l'alopécie de traction ?

Un cheveu sain est capable de supporter un poids d'environ 100 grammes. Cependant, avec une coiffure bien attachée, des forces de traction plus fortes peuvent être à l'œuvre. Cette souche n'est pas bonne pour les racines du cuir chevelu - plus la traction dure longtemps, plus son effet sur les racines des cheveux est dommageable.

 

Un stress prolongé sur les cheveux endommage la racine des cheveux au fil du temps. Les cheveux ne repoussent que minces et fins. Si rien n'est fait pour changer cet état, les phases de croissance se raccourcissent davantage et les cheveux finissent par tomber. Si ce processus se répète, la racine du cheveu finit par cesser de fonctionner - plus aucun cheveu ne repousse. Une situation similaire se produit lorsque le cheveu, y compris la racine et le follicule qui l'entoure, est arraché de force du cuir chevelu.

 

Dans la vie quotidienne, mais surtout dans la coiffure, il existe plusieurs contraintes extrêmes qui, si elles se produisent de manière répétée et sur une longue période, peuvent entraîner une alopécie de traction :

  • Utilisation régulière de bigoudis

  • Le port fréquent d'extensions fixées directement à la racine des cheveux

  • Une forte traction sur les cheveux, par exemple lors d'un brossage ou d'un peignage

  • Coiffures fixes telles que chignon, tresses, dreadlocks ou cornrows

  • Séchage ou lissage fréquents

  • Porter un casque ou un bandeau en permanence

  • Le poids des cheveux très longs et épais

  • La trichotillomanie, un trouble mental dans lequel les personnes atteintes s'arrachent les cheveux

Le moyen le plus simple de lutter contre l'alopécie de traction est d'éviter le facteur déclenchant. Concrètement, cela signifie qu'il ne faut pas porter la même coiffure tout le temps - donnez toujours une pause à vos cheveux en les laissant détachés ou en les attachant légèrement. Si vous tenez absolument à porter une tresse, n'enroulez pas votre chouchou autour de vos cheveux au point de ne plus avoir de souplesse, et ne le serrez pas trop contre votre tête. Une tresse peut être belle même si vos cheveux ne sont que faiblement attachés. Si le poids de vos cheveux longs et épais - malgré un coiffage lâche - exerce une pression sur les racines, envisagez d'en faire couper quelques centimètres. Veillez à ne pas trop solliciter vos cheveux par d'autres moyens, par exemple en les brossant ou en les lissant plus souvent.

Types de calvitie plus rares

Alopécie cicatricielle

Qu'est-ce que l'alopécie cicatricielle ?

L'alopécie cicatricielle est due à des follicules pileux endommagés ou détruits qui sont remplacés par des tissus cicatriciels. Cela signifie qu'aucun nouveau cheveu ne peut pousser. Ce type de perte de cheveux n'est pas très fréquent. Elle n'est observée que chez environ trois pour cent de l'ensemble des femmes et des hommes touchés par la perte de cheveux. L'alopécie cicatricielle survient généralement sans raison et de manière égale chez les deux sexes.

Types d'alopécie cicatricielle

L'alopécie cicatricielle est généralement déclenchée par une inflammation. Il existe différents types de ce type de perte de cheveux :

Alopécie cicatricielle primaire

Elle est causée par des troubles lors du développement des follicules pileux ou par des changements héréditaires.

Alopécie cicatricielle primaire acquise

Il existe des réactions auto-immunes de l'organisme aux follicules pileux et certaines maladies de la peau d'origine inconnue qui se produisent en même temps que l'alopécie cicatricielle.

Alopécie cicatricielle secondaire

Dans ce cas, le follicule n'est pas la cible réelle du processus inflammatoire. Il est plutôt détruit de manière indirecte, en concomitance avec une infection, une tumeur ou par des facteurs externes tels que les radiations, les brûlures ou les blessures. Une infection fongique du cuir chevelu peut également entraîner une alopécie cicatricielle.

Symptômes de l'alopécie cicatricielle

La caractéristique est une perte de cheveux lente, asymétrique, avec des cicatrices. Ce phénomène s'accompagne souvent de rougeurs, de desquamation, de démangeaisons, de cloques ou de pustules. Il peut également y avoir une sensation de brûlure ou une douleur dans les zones du cuir chevelu où les cheveux tombent de plus en plus. Plus la maladie est diagnostiquée tôt, plus les chances sont grandes de la maîtriser grâce à un traitement approprié.

 

En règle générale, l'alopécie cicatricielle peut être traitée à l'aide d'anti-inflammatoires, de corticostéroïdes (en abrégé corticoïdes) ou d'antibiotiques pour empêcher les cellules nocives de détruire les follicules pileux. Si les follicules ont déjà été détruits, un traitement est recommandé afin que les follicules pileux sains ne soient pas affectés.

Alopécie totale (alopecia totalis)

L'alopécie totalis touche aussi bien les hommes que les femmes. Il s'agit d'une forme avancée de la pelade qui entraîne une perte totale des cheveux sur la tête et le visage. Les chances que la perte de cheveux disparaisse d'elle-même une fois ce stade atteint sont minces, bien que dans quelques cas, les follicules pileux puissent repousser.

Alopécie universelle (alopecia universalis)

La forme la plus avancée de la pelade, l'alopécie universelle, survient généralement plus tard dans la vie et touche aussi bien les hommes que les femmes. Cette affection se traduit par une perte totale des cheveux sur tout le corps et est due à une mutation chromosomique à la naissance. Bien qu'il n'existe pas de remède, on a constaté que dans certains cas, les cheveux repoussent d'eux-mêmes.

Effluvium anagène

Généralement causé par les médicaments contre le cancer. L'effluvium anagène entraîne une chute irrégulière des cheveux et finalement une perte totale des cheveux (ils repoussent généralement après l'arrêt du traitement).

Alopécie frontale fibrosante

Cette affection se caractérise également par une perte de cheveux et des cicatrices sur le cuir chevelu, près du front. Environ la moitié des personnes touchées par l'alopécie fibrosante du front perdent également leurs sourcils, et dans certains cas même leurs cils.

Article de blog

Consultation gratuite

Vous pouvez utiliser ce formulaire pour demander une consultation gratuite avec un spécialiste de la greffe de cheveux. Ce formulaire contient les questions nécessaires pour nous aider à examiner votre état et à évaluer soigneusement le processus de transplantation capillaire. en savoir plus

La DHI est une technique de greffe de cheveux réalisée à l'aide de stylos DHI spéciaux, appelés stylos implanteurs DHI ou stylos CHOI. Dans la technique DHI, les cheveux extraits sont implantés directement dans les zones à traiter ...